2018 | Cap sur la première édition du trek Rose Trip



Le coup d'envoi du trek Rose Trip a été donné ce jeudi matin par la marraine de l'édition Charlotte Namura, journaliste sportif sur TF1. Les 282 participantes réunies au pied des dunes de l'Erg Chebbi, au Maroc et venues des quatre coins du monde : Canada, Espagne, Angleterre, Belgique, avaient hâte d'en découdre avec les premières pistes, les premiers caps, les premières lectures de roadbook. Depuis plus d'un an, Géraldine et Jean-Jacques Rey ainsi que leur équipe travaillent sur ce tout nouveau projet. Ce matin les pionnières se sont élancées pour écrire les premières pages de l'histoire du trek. L'aventure est bel et bien lancée.

Passionnés par les grands espaces et la randonnée, experts du désert, Géraldine et Jean-Jacques Rey ont voulu partager leur passion en créant un nouvel événement. « Nous sommes très excités par ce nouveau défi. Nous avions envie de vous faire découvrir le désert autrement, en silence », s'est exprimée Géraldine Rey, la fille du fondateur de Désertours hier soir lors du premier briefing de l'aventure. Très sensible aux actions du trek Rose Trip, Charlotte Namura, qui a pris le départ de la boucle 3 ce matin aux côtés des participantes, a souhaité adresser un message aux Roses Trekkeuses : « Je suis très touchée d'être ici parmi vous toutes. Demain lorsque vous partirez, je n'ai qu'une faveur. J'aimerais que vous pensiez à tous ces enfants du désert pour qui le chemin est difficile. Que vous pensiez à toutes ces femmes touchées par le cancer du sein et soutenues par l'association « Le Cancer du sein parlons-en ! » Ce sont eux qui vont vous donner la force. » Après des mois et des mois de préparation, c'est avec une grande excitation que ce matin, les 94 équipes, composant les catégories Open et Experte du trek, se sont divisées sur les trois boucles de la compétition. À l'issue de ces trois étapes au classement, toutes les participantes connaîtront dès samedi leur position générale.

 

Émilie Gomis, Emmeline Ndongue et Malia Metella dans l'aventure

Les sportives de haut niveau de l'aventure se sont élancées, boussole et roadbook à la main, pour relever un tout nouveau challenge. « Nous avons l'habitude des performances sur des durées courtes mais marcher pendant 6 heures d'affilées moins. On verra bien ce que ça donne. » Les deux basketteuses et la nageuse olympique font partie intégrante de la compétition et devront parcourir pas moins de 60 kilomètres sur trois jours.

 

Tal et Juliette Delacroix, main dans la main aux côtés de leur amie Noémie Caillault

Actuellement touchée par un cancer du sein, Noémie Caillault a pris le départ de l'aventure aux côtés de ses deux amies Tal et Juliette Delacroix. Sur les pistes aux portes du Sahara, c'est un message d'espoir à toutes les femmes touchées de près ou de loin par la maladie, que le trio souhaite adresser. Généreuse, elle l'est. Tal a souhaité partager une petite parenthèse musicale au coin du feu avec les trekkeuses.